***** INFO DE LA FFMC40 NOUS VOUS INFORMONS QUE LA PROCHAINE REUNION SERA ANNONCEE ICI ET SUR FACEBOOK *********Consultez sur Facebook dans la rubrique Les liens permanents, toutes les infos du militant FFMC. On ne lâche rien ! ********** PENSEZ A PRENDRE VOTRE ADHESION POUR 2018 ICI SUR LE SITE ET SUR FACEBOOK ***********Consultez sur Facebook dans la rubrique Les liens permanents, toutes les infos du militant FFMC. On ne lâche rien ! **** ******** *

**** A l'attention de nos amis motards, sur cette page un aperçu du Facebook de Motomag   ****Consultez sur Facebook dans la rubrique Les liens permanents, toutes les infos du militant FFMC. On ne lâche rien !       ****  Envoyez nous vos avis sur facebook/ffmc40 *****                     Rendez - vous le premier vendredi du mois...








 

Le point sur les normes des équipements moto et scooter..!!
Même homologués CE, tous les casques, blousons, pantalons, bottes et gants de moto ne se valent pas en cas de chute : leur protection dépend des critères fixés par les normes auxquelles ils sont soumis. Pas facile de s'y retrouver...la ffmc67 fait le point.
.
Les normes pour les casques moto
Faute de carrosserie comme en voiture, les motards et scootéristes sont particulièrement fragiles en cas d'accident, même bénin. Conscients du risque, les usagers de deux-roues s'équipent en conséquence : tous portent un casque (obligatoire en France depuis 1973) et la plupart s'habillent avec des vêtements conçus pour la moto.

Pour être homologué, un casque de moto doit être conforme au règlement européen n°22, amendement 05 (plus communément appelé "norme E22-05") ou à la norme française NF S 72.305, de moins en moins utilisée. Cette conformité signifie qu'il a répondu favorablement à des tests normalisés effectués en laboratoire : mesure de la vision périphérique, protection contre les impacts et la pénétration, capacité de la jugulaire à rester en place en cas de choc, résistance aux forts écarts de températures, tout y passe.

Cette certification est mentionnée sur une étiquette (verte pour la norme NF, blanche pour la norme CE) fixée à l'intérieur du casque ou sur sa jugulaire. Elle fait apparaître un chiffre allant de 1 à 18, qui indique le pays où s'est déroulée l'homologation (1 pour l'Allemagne, 2 pour la France, 3 pour l'Italie, 4 pour les Pays-Bas, 5 pour la Suède, 6 pour la Belgique, 7 pour la Hongrie, 8 pour la Tchécoslovaquie, 9 pour l'Espagne, 10 pour la Yougoslavie, 12 pour l'Autriche, 13 pour le Luxembourg, 14 pour la Suisse, 16 pour la Norvège, 17 pour la Finlande et 18 pour le Danemark), ainsi qu'une lettre précisant le type d'homologation.
La lettre "J" signifie que le casque est homologué en tant que "Jet" (sans mentonnière) et "P" en tant que casque "'intégral", tandis que "P/J" indique que le modèle reçoit à la fois l'homologation jet et intégral.

Cette double certification concerne les casques modulables et transformables, dont la mentonnière peut être relevée ou démontée. Enfin, l'affichage "NP" révèle que la mentonnière n'a pas résisté aux tests d'impacts : la protection de la zone maxillaire n'est donc pas assurée.

Garanties évidentes en termes de sécurité, ces normes sont exigées par les assureurs : en cas d'accident avec un casque non homologué, l'assuré s'expose à une indemnisation minorée, voire à un refus de prise en charge.

Enfin, de même que le non-port du casque ou le fait de circuler avec la jugulaire ouverte, l'absence d'homologation peut entraîner un retrait de trois points et une amende de 135 € selon l'article L. 431-1 du Code de la route.

 

 

 

 





La FFMC 40 se met à la peinture pour signaler les dangers des chaussées mal entretenue.

 

 

  1. Le dégradation du réseau routier au niveau national est un constat alarmant. Les budgets alloués à la réfection de ce même réseau diminuent comme « Peau de chagrin ».
  2. A l’approche de l’échéance électorale du mois d’avril, la sécurité routière est le maître mot de nos politiques de tous bords avec en point d’orgue la pertinence des radars automatiques. Mais de qui se moque t’on ? En attendant, le réseau routier se dégrade et devient de plus en plus dangereux pour tous les utilisateurs et les deux roues en particulier. C’est pour interpeller les élus locaux et signaler ces points dangereux que le week end dernier, la FFMC 40 (Fédération Française des Motards en Colère, antenne des Landes) à œuvré. Ainsi, sur la commune de Mont de Marsan et son agglomération, certains points jugés dangereux pour la circulation ont été signalés par de la peinture (chaussée dégradée ou affaissée, nids de poules, coussins berlinois instables, raccords de bitumes, etc).
  3. En signalant ce danger, la FFMC, en plus de participer à un acte citoyen de prévention, tient a attirer l’attention de nos élus. Il n’est pas acceptable que faute de moyens, notre sécurité et celle de nos enfants soit mise à mal sur la route. Alors Mesdames et Messieurs les Politiques, prenez vos responsabilités. Nous, à la délégation des Landes, nous avons de la peinture en réserve…
  4.  
  5. La FFMC 40

 

 






Communiqué port des gants obligatoires



Télécharger
Communiqué port des gants obligatoires
2016_11_18 CP Gants obligatoire 20 novem
Document Adobe Acrobat 398.3 KB

Motards plus nombreux plus forts

 

INFO MOTOMAG

 

 

 

 

INFO DU NATIONAL


Toute notre actualité sur facebook





Officiellement créée en février 1980, la Fédération Française des Motards en Colère (FFMC) est une réponse à l’absence de représentation des usagers de deux-roues motorisés dans les années 70, au moment où des politiques particulièrement strictes visaient ces derniers.

De la première réforme du permis moto à la mise en place de la vignette, en passant par l’augmentation alarmante des tarifs d’assurance moto, les motards sont désignés dans les années 70 comme les principaux dangers de la route. C’est dans ces conditions que la FFMC voit le jour.

Avec l’élection de François Mitterrand à la présidence de la République en 1981, le mouvement obtient le retrait de la vignette moto et il est invité à la table des négociations avec la sécurité routière afin de participer à la création d’une commission nationale moto. De cette commission, naîtra l’idée d’une mutuelle d’assurance pour les motards, la Mutuelle des Motards.


Dernière minute

 

INFO MOTOMAG









Télécharger
googled03206c185f29c7e.html
Document HTML 53 Bytes
google-site-verification: googled03206c185f29c7e